Ah ! Nous y voilà ENFIN !

Le premier match de la saison de rugby FFSE PARIS!

Quel bonheur de retrouver les clapiers à lapin de Polygone !

Après de nombreux entrainements au sommet et un week-end d’intégration dantesque, c’est un groupe rajeuni et soudé qui est parti à l’affrontement contre les fins soldats du feu du RC34

weekend-rugby-club-equipe-xvdelacrampe-paris

Ce match était aussi l’occasion du retour de Nicolas Adeline (alias le Sylbain Durif néozélandais) et de Maximilien Moriceau, à la fois au club et à leur poids de forme ! (cf : une certaine photos du « pavé de bœuf sous vide » pour citer la punchline niveau 999 de Laurent Borie).

Content de nous retrouver ? Peut être trop même !

Il faut croire que notre arrivage de joyeux drilles locaces et épanouis avait plus envie de tailler le bout de gras que de disputer un match de très haut niveau.

Mais il ne faut pas nous en vouloir, à la Crampe on est heureux, on s’aime, on s’enfonce des poings dans le c.. BREF

joueurs-rugby-amateur-paris( Brendan et Maurice, mannequin slip)

En même temps qu’est-ce qu’il faudrait ? Faire la gueule ? Se balancer des saloperies pour se transformer en distributeur de fion sur le terrain ?

Aux vues de cette dernière prestation, une équipe qui gagne semble être une équipe ou les membres n’ont aucune affection pour leurs congénères,

Démonstation.

Début de match fébrile, les deux équipes se jaugent sans trop oser se rentrer dans le lard.

Et puis d’hésitations en hésitations, de caresses en caresses, on finit par laisser s’implanter la confiance chez les pompiers, ils sont sportifs, ils courent et nous dépassent, essai.

Alors à ce moment là, on y croit encore, on se sert un peu les coudes car bon dieu ils nous font galoper les vendeurs de calendriers.

Re essai.

Bon là il y a quelques mesures à prendre.

Coach Pain fait renouveler le cheptel avant la mi-temps.

Re re essai.

Ah mais il nous manquait un truc aussi ! On avait pas eu le discours du capitaine, on s’était pas fait traiter de petite pédale et de tarlouze.

Une fois chose faite, je dois dire que ça allait mieux comme après un kir cassis.

Alors après cette petite déferlante de haine, on a commencer à jouer comme des enculés, à se gueuler dessus ! A remettre la faute sur les autres ! C’est ça mon équipe qui gagne !

Et PAF ! Gros plaquage en mode homicide volontaire de Morice, Kung Fu Panzer effectue une véritable balayette de judi sur un adversaire qui courait un peu trop vite, Bouyer applati une rotule sous ses gracieuses miches de 110 kilos

C’est ça de la joute de salaud !

Coup de projecteur sur Julien Rio, troisième ligne de l’équipe qui, après avoir connu une Expérience de Mort Imminente à l’entrainement, a confié à la presse avoir eu le temps au royaume céleste d’échanger quelques conseils avec Jonah Lomu et Jerry Collins, ce qui lui a permis de pouvoir à son retour tenir les postes de pillard, ouvreur et botteur.

Ce qui est bien evidemment une grande satisfaction pour l’équipe déjà bienheureuse qu’il ait pu retrouver l’usage de la parole.

Chapeau Julien !

Après une bonne mi-temps d’ambiance délaitaire, de grognements et d’échecs, le score est sans appel : 32 à 7

Félix nous gratifie tout de même de l’essai de l’honneur.

equipe-rugbye-amateur-paris-club-folko

Mais il ne faut pas non plus trop jeter l’opprobre sur notre qualité physique inférieure, car sous les douches gelées des vestiaires, Pompiers et Crampistes, avaient tous des petites bites.

Pour conclure ma dissertation d’enculeur de mouche, je dirais qu’il faudrait que chacun aient des raisons d’être enervé avant un match, mais qu’il défende et soutienne tout de même son prochain !

Enervez vous les gars ! Pensez à notre pays de merde, lamentez vous sur la mocheté de votre meuf ou sur le charisme de son nouveau mec !

Faites vous une heure d’écoute des interventions de Mourad Boudjellal enfin je sais pas moi mais trouvez quelque chose !

Prochaine étape le 5 Novembre contre le Xv du Lion

A vous les studios !

F&H

Bastard

Club Amateur de Rugby et de Rigolade / Challenge Rugby FFSE PARIS

Publicités