Cher lecteur bonjour,

Non, n’essaye pas d’allumer ta télé, le meilleur match c’était hier, mais c’est toi qui est dans le passé.

Ça c’était l’intro.

Deux bonnes nouvelles ce week-end : Boudjellal va peut-être enfin fermer sa gueule et c’est carré d’as pour la Crampe.

Cependant, à mon âge avancé, on sent le vent tourner, les os se décalcifient, et je crois qu’il est grand temps de lancer un message d’alerte de niveau 5 !

Nous reconnaissons-nous seulement dans notre manière de jouer ? D’être ?

On est là à 7h30 à l’Aquaboulevard comme des quinqua qui attendent de prendre le bus pour la Grande Motte.

Pas un qui traine des pattes, pas un qui pue la bière, qui dort depuis la veille dans les gradins, j’ai failli en avoir une crise d’angoisse.

Même pas un rat sur le terrain, encore moins de mecs de l’Assommoir, peut-être qu’ils avaient passé la nuit à dessaler de la morue EUX. Pas comme notre bande de cul-bénis qui jouent à Yu-Gi-Oh sur leur sacs Eastpak.

Et vas-y que je te répète les combinaisons, les touches, pas un type pour contester l’arbitre, sans déconner les gars j’ai peur qu’on devienne chiants !

Alors heureusement qu’il y a eu une pénalité foirée, ou une belle prise de Penchak Silat de Panzer pour immobiliser son agresseur sexuel, sinon niveau ambiance c’est plat comme de l’Evian !

Tous ces mecs qui se parlent, qui communiquent sans se gueuler dessus, à l’exception de Stan peut-être qui a pris le premier qui lui tombait sous la main pour sanctionner la débilité de notre combinaison en touche.

Malheureusement, quand il s’agit d’te porter (déporter) les Allemands ont toujours tords.

Hormis cela, c’est une suite ininterrompue d’actions sans histoires.

Un essai de Raph superbe, bien en place avec des petits paquets d’avants bien ordonnés.

Un autre d’Étienne en bout de ligne, une défense impeccable, des pénalités réussies, bref la mort cérébrale que prédisait un homme connu de tous.

L’Assommoir à deux reprises a tout de même percé notre hymen de pucelle BCBG, remettant un peu de sauce dans cette salade césar fade de supermarché.

Très bel essai de Clément qui sème tout le monde oui, et même un autre de Stan !

Si doux, incongru, si plaisant à voir qu’il fait l’effet d’un bisou sur le gland après une bonne pipe.

Il est entré dans l’en-but comme on se présentait devant sa première copine sans savoir véritablement où insérer la nouille.

On est satisfait MAIS il manquait un truc :

Quelque chose que seul le savoir-faire des vétérans sait apporter.

Il aura fallu attendre une énième touche pour voir la magie de la French Truffe opérer.

Sur un lancé à la droiture discutable, notre Quef’ s’élance dans les airs.

Ceux qui regardaient les mangas des années 90 savent ce que procurait une montée au filet dans Jeanne & Serge.

Et bien là c’était tout pareil.

Là c’est Serge qui saute au ralentit, avec des étoiles floutées en arrière-plan.

Le public retient son souffle, ses petits mollets dodus semblent s’envoler vers les cieux.

Et c’est un magnifique SMASH qui lobe toute la défense, et la balle rebondit misérablement sur le synthé comme une carpe cherchant à retourner à l’eau.

78958171_614735222668201_5988097683879886848_n

Aucun avantage tactique là-dessus, mais Moustache est à terre, l’arbitre rigole, l’Assommoir rigole, on évacue la pression, tout le monde se fout de notre gueule, et c’est là que mentalement, le match a été gagné.

Tous ces ingrédients et ces talents réunis ont fait de ce match l’un des plus beaux pour moi (et pour beaucoup) des dernières saisons.

Je vous dirais bien de ne pas abuser pendant les fêtes pour être en forme pour le match de Janvier, mais on ne croit jamais aux discours de rédemption des multi-récidivistes (Tmtc Harvey Weinsten)

« L’adulte ne croit pas au père Noël. Il vote. »  Desproges.

Force et Honneur, et bravo à tous.

77342591_444180673169146_686672855819091968_n